Corum Ti-Bridge Lady : le temps linéaire au féminin



Corum a une fois encore joué le jeu de la transparence avec la Ti-Bridge Lady. Cette montre féminine nous révèle tout ce qu’il y a sous son boîtier. Faites donc connaissances avec cette pure merveille.

Corum Ti-Bridge Lady : le temps linéaire au féminin

Une montre qui s’offre au regard

Cette horlogère s’est démarquée des autres fabricants en osant dévoiler ce que les autres tentent d’enfouir. C’est devenu une habitude pour la maison qu’elle n’a pas manqué de mettre en avant une fois encore cet esprit. La Ti-Bridge Lady, premier modèle pour femme de la marque fait découvrir ses courbes. L’absence du cadran m’a permis de voir ce qui se cache dessous. J’ai pu constater les décorations inédites du fond saphir de la boîte. Sans bien-sûr oublier la structure de la baguette horizontale et aux ponts en titane du mouvement du calibre exclusif CO 007.

Corum Ti-Bridge Lady : le temps linéaire au féminin

Alliance de beauté et précision

La Ti-Bridge Lady affiche une grande beauté que je n’ai jamais trouvée dans un autre garde-temps. Le pont est tenu par quatre bridges serti de diamants blancs. Cette montre est activée par un mouvement entièrement conçu et réalisé par Corum. Ce cœur mécanique à remontage manuel dispose d’une réserve de marche de 72 heures. Ce petit moteur bat à une fréquence de 4 Hz. Le boîtier en pièce unique est en céramique. La conception de cette pièce nécessite une grande technique et de la précision. La céramique perd du volume à la cuisson que tous les détails doivent être calculés au micron près pour réussir cet exploit.

Les quatre versions de la Ti-Bridge

Corum a tenu à répondre à tous les caprices des femmes en réalisant la collection. Elle est disponible en 4 versions. La boîte des trois premières est en céramique blanche surmontée d’un bracelet en crocodile avec boucle ardillon. La lunette de la première est en or rouge 18 carats, sertie de 68 diamants avec un rehaut en nacre et de 8 index en diamants.

La seconde version est sertie de la même façon que la précédente, mais sa lunette est en acier. La troisième est plus sobre avec sa lunette en céramique et son rehaut en nacre sertie de 8 diamants. Ma préférée, la dernière version est dotée d’une boîte en écrin d’or blanc 18 carats et sertie d’une rivière de diamants de plus de 300 pierres. Le bracelet de ces montres est réalisé en cuir d’alligator blanc sur boucle ardillon en céramique avec logo Corum.

Les points positifs de la Corum Ti-Bridge Lady

Nombreux sont les détails qui ont retenu mon attention dans cette montre. J’aime bien la magie linéaire de sa mécanique. Sa transparence m’a permis de voir la forme du mouvement et son fonctionnement. Le prix de cette montre n’est toutefois pas donné. Le modèle classique avec une lunette en céramique blanche et un rehaut en nacre sertie de 8 diamants est vendu à 17.200 euros. Je n’ose même pas imaginer les prix des trois autres versions.