Golden Bridge et Miss Golden Bridge Corum : duo de choc pour



Je vous présente deux petites merveilles de la maison Corum, des pépites horlogères qui m’ont fait chavirer le cœur : la montre Golden Bridge et sa sœur la Miss Golden Bridge ! Epoustouflantes, sublimes et étincelantes, tels sont les qualificatifs que je donnerais à ces chefs d’œuvres d’horlogerie et de joaillerie!

Miss Golden Bridge

Duo de choc pour la Golden Bridge et la Miss Golden BridgeDe la très haute joaillerie

Rares sont les montres de luxe qui m’ont autant émerveillée ! On peut constater d’emblée le travail de précision opéré sur chaque millimètre du boitier en or blanc ou rose de chacune des montres. Le sertissage illumine ces chefs-d’œuvre à l’aide de pierres précieuses aussi belles les unes que les autres. C’est clairement du travail d’orfèvre ! Mis en avant par ces pierres lumineuses, le mouvement baguette trône au centre du cadran comme le vénérable gardien du temps ! Le verre saphir, divisé en quatre (glace, fond, carrure), vous donne une vue sur la mécanique interne de la montre. La Golden Bridge rayonne dans une cascade bleutée. Son sertissage de 546 saphirs baguettes et de 478 diamants blancs recouvre avec art le cadran, la lunette, les cornes mais aussi la carrure.

Golden Bridge et Miss Golden Bridge

Si la Golden Bridge se veut mixte, la Miss Golden Bridge a de son côté a choisit d’être plus féminine avec ses saphirs roses et ses diamants blancs. Pas moins de 456 saphirs et 186 diamants composent son sertissage mordoré. Pour couronner le tout, la collection s’offre un calibre de choix pour le faire tourner. Il s’agit du mouvement CO 113 qui a permis à la Miss Golden Bridge d’être élue montre de l’année 2010. Ce mouvement linéaire, qui équipe identiquement les deux modèles, s’est inspiré du premier mouvement baguette inventé par Corum en 1980. Les deux montres sont pourvues d’un système de remontage à bride glissante et possèdent une réserve de marche de 40 heures.

De l’horlogerie de luxe

Le luxe a bien un prix et il coûte 341 000 € pour la Golden Bridge. Un peu moins en ce qui concerne la Misse Golden Bridge, qui vaut tout de même 211 000 €. Façonnées avec art, passion et autant de pierres précieuses, on ne pouvait espérer les avoir à un prix inférieur. D’ailleurs, pour obtenir un sertissage aussi magnifique, les artisans ont employés une technique dite du « serti invisible » afin paver avec justesse et précision chaque parcelle de la montre. Il faut savoir qu’une minuscule erreur se verrait immédiatement ! Puisqu’on parle ici de luxe, il faut savoir que la Golden Bridge et la Miss Golden Bridge sont disponibles avec des bracelets sertis des mêmes pierres présentes sur leurs boitiers respectifs. Bien entendu, pour le prix, les acheteurs ont le choix de la personnalisation. La Miss Golden Bridge par exemple existe en version toute blanche, avec uniquement des diamants étincelants.

Miss Golden Bridge2