Festina F16394, la beauté à l’état pur



Mesdames, pour changer des classiques montres noires, argentées ou dorées, optez pour une montre d’un blanc éclatant ! Je suis tombée sur cette Festina blanche et argentée par hasard et l’ai trouvée tout à fait charmante. Chic et pas trop cher, c’est ce que j’appelle une affaire !

Festina F16394-3

Une alliance parfaite

Hormis la lunette en céramique, elle ne comporte pas de matériau peu ordinaire. Festina nous montre pourtant, avec la F16394, qu’un métal noble ou une pierre de valeur ne sont pas forcément nécessaires à la beauté d’un accessoire. Le bracelet, en silicone, est très stylé : l’on y voit des coutures apparentes imitant celles les classiques bracelets en cuir. Les lignes épurées ainsi que les inscriptions couleur argent apportent une classe folle à l’ensemble. Pour apporter une dernière touche de sophistication, le boitier en acier se pare de strass à des endroits bien stratégiques. En résulte un produit élégant, qui s’inscrit fortement dans la tendance actuelle. Pour celles qui n’auront pas totalement été conquises par ce modèle, Festina a heureusement pensé à le décliner en trois autres modèles. Au final, on a donc le choix entre deux couleurs dominantes, le noir et le blanc, et deux autres couleurs au niveau des aiguilles, à savoir une teinte argentée ou une teinte rouge or. La lunette, par contre, est invariablement argentée de même que la gravure.

Festina F16394

Festina F16394-1

Simple et élégante

Pour 149 €, difficile d’exiger un produit de haute horlogerie. Cependant, le mécanisme est de bonne facture. L’ensemble est assez résistant, avec un boitier en acier inoxydable de 40 mm et un verre minéral qui protège le cadran de couleur blanche.Si le diamètre du boitier peut sembler un peu large pour une femme, le port de cet accessoire est très confortable, le silicone épousant parfaitement la forme du poignet. Très léger, il s’associera particulièrement bien avec une tenue décontractée.

Festina F16394-2J’ai moins apprécié

Bien sûr, comme je l’ai déjà dit précédemment, difficile d’exiger la perfection au prix qu’elle coûte. Cependant, j’ai l’intime conviction que le constructeur a été trop radin lors de sa conception. Il faut dire que Festina m’a habitué à mieux. Personnellement, j’aurais vraiment préféré une lunette en acier inoxydable voire en aluminium, qui aurait eu le mérite d’avoir un aspect moins « cheap » avec l’usure. De même, un plus petit boitier et/ou un bracelet plus fin auraient été les bienvenus, histoire de souligner la féminité de la propriétaire. Car si elle serait du plus bel effet en jeans-baskets ou avec un petit short, je me vois mal porter cette montre dans une tenue plus sophistiquée.

Festina F16394, la beauté à l’état pur