Présentation des montres françaises MATWatches



Matwatches

Quand l’essentiel de sa vie professionnelle se déroule en mer, dans les airs ou sur terre, quand l’action est une priorité, dans des circonstances souvent difficiles, on ne peut pas porter n’importe quelle montre à son poignet. Créer des montres adaptées à ces professionnels du risque est le pari lancé – et brillamment remporté – par la Française MATwatches, avec ses collections à l’usage des militaires.

 

Mer, Air, Terre… et Feu

La marque créée par Fabrice Pougez, forte d’une double décennie d’expérience dans le secteur des montres mécaniques, porte les initiales de trois des quatre éléments, renvoyant aux trois corps d’armée auxquels elle se destine : Mer, Air et Terre. Ne manque plus que le feu pour compléter le tableau – une absence compensée, en quelque sorte, par les symboles gravés sur certains boîtiers, comme la grenade à sept flammes de l’un des modèles phares de la maison, l’AG63 Légion Etrangère, qui rend hommage à la bataille de Camerone. Mais, en réalité, la présence du feu semble perpétuellement hanter l’esprit du créateur des garde-temps MATWatches, qu’il s’agisse de lutter contre lui (Fabrice Pougez est, en effet, un ancien pompier de Paris) ou de s’en servir au sein du combat (à la manière de l’armée, qu’elle soit d’air, de terre ou de mer). Le résultat ? Des montres adaptées à des conditions extrêmes où l’action est reine mais où le design n’est pas tout à fait en reste, aussi robustes que fonctionnelles.

 

Des montres tout-terrain

De même que certains véhicules destinés à pénétrer dans les lieux les plus hostiles, les montres créées par Fabrice Pougez sont des garde-temps tout-terrain, conçus pour résister à tout et pour rester le compagnon fidèle de professionnels constamment exposés au risque. Les bénéficiaires de certaines éditions spéciales des montres MATWatches, comme les Pompiers de Paris, les Commandos de marine ou même les Gardes du corps du président, peuvent témoigner de leur haute résistance – garantie par des composants sur mesure, des boîtiers en acier, des verres saphir et une étanchéité de 200 à 300 mètres selon les modèles, sans compter, pour certaines séries destinées aux militaires, le blindage du mouvement au fer Armco – et de leur fiabilité absolue – grâce à l’excellente lisibilité des cadrans, de jour comme de nuit avec des aiguilles en Superluminova. Cette collaboration avec les différents corps de l’armée ainsi que la police est d’ailleurs le meilleur garant, pour Fabrice Pougez, d’un dialogue continu avec les destinataires de ses montres, gage d’une évolution constante à la fois des modèles et de leurs performances techniques.

 

MATWatches_AG3_CO_BSPP_toile_r

Montre BSPP – POMPIERS DE PARIS

Quelques modèles à la loupe

Parmi les 25 références actuellement commercialisées par MATWatches, nous avons examiné de plus près certains des modèles les plus caractéristiques de la marque. Commençons par la montre historique BSPP, créée pour les pompiers de Paris. Boîtier ergonomique, réserve de marche de 42 heures et remontage automatique en font un garde-temps particulièrement pratique, tandis qu’avec ses aiguilles et son cadran traités au SuperLuminova, son calibre fabriqué en Suisse, son boîtier en acier, son verre en saphir anti-rayures et antireflets et son épaisseur de 13,5mm, la BSPP est prête à résister aux chocs qui l’attendent sur le terrain. L’AG7, elle, est une montre d’état-major de forme tonneau, livrée avec trois bracelets (en toile, en caoutchouc ou en cuir). De même, l’AG6 CHL Mer, un chronographe en acier qui se distingue par son poussoir et sa couronne inversés, possède trois bracelets interchangeables. Le timer Ops Légion Etrangère est un chronographe à quartz caractérisé par les couleurs de la Légion Etrangère ornant son cadran du point de vue esthétique, et par sa précision au 20e de seconde du point de vue technique.