Une Breitling Navitimer Cosmonaute, sinon rien



Navitimer CosmonauteC’était le 24 mai 1962, l’astronaute Scott Carpenter, commandant de la capsule Aurora 7 (programme des années 70 de la NASA), est devenu le deuxième Américain en orbite, il avait alors choisi la montre Breitling Navitimer.

Elle est devenue la première montre à être sur le poignet d’un cosmonaute Américain. L’année dernière, Breitling a rendu hommage à cette mission spatiale historique en créant une édition limitée pour ce 50ème anniversaire du modèle original. En cette année 2013, une nouvelle version noire est proposée, il s’agit de la Breitling Navitimer Cosmonaute Blacksteel.

De l’espace au plancher des vaches

techData-navitimer-cosmonaute-1La Breitling Navitimer Cosmonaute Blacksteel est un cas à part entière. Avec les 43 mm de diamètre de son cadran et son étanchéité à 30 mètres, elle dispose aussi d’un revêtement à base de carbone très résistant. Le cadran fait écho à la couleur noire du boîtier, tandis que les chiffres et les « mains », recouvertes de matière luminescente (très pratique) et les petites « mains » rouges pour les compteurs de chronographe offrent un contraste saisissant. Une fois de plus, avoir une Breitling au poignet n’est nullement comparable.

Comme le modèle originel, le cadran de la nouvelle Navitimer Cosmonaute dispose d’une règle à calcul circulaire, exploitée par la lunette, qui permet à son porteur d’effectuer différents calculs utiles. Rien qu’au premier regard, j’ai été abasourdi par le souci du détail !!
Elle sera idéale pour les pilotes comme pour les férus du bon goût, ce n’est que mon avis. L’échelle est quant à elle de 24 heures graduée.

En outre, comme le modèle de base, celui-ci contient un mouvement à remontage manuel, les amateurs apprécieront. Le saphir est incurvé, mais aussi traité sur les deux faces grâce au « Glare Proof ». Sur le fond, on devine une gravure d’Aurora 7 tout un symbole. Cette production de commémoration est limitée à 1 000 pièces. Le prix est de 9.590 dollars, le prix pour rejoindre les étoiles et Scott Carpenter.

Mon bilan de la Breitling Navitimer Cosmonaute

ambiance-zoom-navitimer-cosmonauteHonnêtement, quitte à dépenser plus de 7 000 euros pour une montre, cette Breitling Navitimer Cosmonaute pourrait faire partie de ma shortlist.

La finesse des détails, le soin apporté au cadre, et bien sûr, l’histoire de cette montre en sont les points forts.
De toute façon, le plus difficile sera de réussir à l’acheter, car nul ne doute que la liste d’attente doit déjà être longue pour cette édition limitée…